Les écologies du numérique#2 - ESAD Orléans
14 décembre 2018

👁️👁️

LES ARTISTES ET LES DYNAMIQUES
DE L'ÉDITORIALISATION

BÉRÉNICE SERRA

bereniceserra.com
hello[at]bereniceserra.com
Twitter : berenice_serra

1. L'éditorialisation, qu'est-ce que c'est ?

→ D'après Marcello Vitali-Rosati

« L'éditorialisation désigne l'ensemble des dynamiques qui produisent et structurent l'espace numérique. Ces dynamiques sont les interactions des actions individuelles et collectives avec un environnement numérique particulier. »


« L'éditorialisation désigne l'ensemble des appareils techniques (le réseau, les serveurs, les plateformes, les CMS, les algorithmes des moteurs de recherche), des structures (l’hypertexte, le multimédia, les métadonnées) et des pratiques (l’annotation, les commentaires, les recommandations via les réseaux sociaux) permettant de produire et d’organiser un contenu sur le web. En d'autres termes, l’éditorialisation est une instance de mise en forme et de structuration d’un contenu dans un environnement numérique. On pourrait dire, en ce sens, que l'éditorialisation est ce que devient l'édition sous l'influence des technologies numériques. »



Marcello Vitali-Rosati → On editorialization : structuring space and authority in the digital age, Institute of Network Cultures, Amsterdam, 2018.

2. L'éditorialisation et ses caractéristiques

L’éditorialisation est un ensemble de moyens techniques (réseaux, serveurs, plateformes, CMS, etc.) de structures (hypertexte, multimédia, metadata, etc.) et de pratiques (annotations, commentaires, recommendations par les RS, etc.) qui produit, organise et permet la circulation des contenus.

Actuellement, exister c’est être éditorialisé. C’est une question de visibilité (TripAdvisor, Google Maps, Facebook, Twitter, Linkedin). On pourrait alors dire que toute pratique qui tend à comprendre, organiser ou juger les éléments qui constituent notre monde sont des actes d’éditorialisation.

Ces structures technologiques et culturelles ont besoin d’une pratique pour pouvoir être mise à jour. Ce point souligne l’importance du collectif dans le processus d’éditorialisation.

QU'EN EST-IL DES CONTENUS ARTISTIQUES DANS CE CONTEXTE ?

3. Pratiques créatives de l'éditorialisation

David Horvitz, 2009Mood Disorder

David Horvitz, 2009Mood Disorder

Marion Balac, 2017unfinishedconstructionsite.net

Marion Balac, 2017unfinishedconstructionsite.net

Émilie Brout et Maxime Marion, 2018A truly shared love

4. Circulation des contenus artistiques sur les plateformes de publications

Mathieu Tremblin, 2017 → Matching Urban Interventions

collectif new-yorkais DIS, 2014 → #artselfie, publié chez Jean Boîte Éditions

Daniel Buren → Les colonnes, Place du Palais Royal, sur GGSV

Daniel Buren → Les colonnes, Place du Palais Royal, sur Google Earth

Bérénice Serra, 2018Résidence

« On peut vouloir partager “sa” ville comme on partage certains moments de sa vie sur les réseaux sociaux. Tandis que la représentation de ce qui arrive au sein des grands systèmes techniques se veut parfaitement objective, nombre de ces cartes, surtout celles que réalisent les individus, mélangent éléments objectifs et notations de nature résolument subjective. Ce qui m’arrive à moi se présente presque toujours comme un continuum d’événements observables par d’autres et de sensations et d’émotions personnelles. Un tel continuum n’est pas sans rappeler les principes de cette “dérive psychogéographique” qu’avaient tenté de cartographier les Situationnistes, Guy Debord en tête, comme si l’enjeu ultime d’un véritable urbanisme consistait à repérer les lieux présentant “objectivement” un potentiel de production de sensations et d’émotions. »



Antoine Picon → Smart Cities, B2, Paris, 2013.

Google Arts and culture → Application Google Art Selfie

Bérénice Serra, 2015-2018 → PUBLIC, collection d'images

Bérénice Serra, 2016 → Galerie

"The first possibility for short-circuit the pessimistic argument is found in the plurality of behaviors and pratices. The second is found in the plurality of technologies"

Marcello Vitali-Rosati → On editorialization : structuring space and authority in the digital age, Institute of Network Cultures, Amsterdam, 2018.