Septembre 2018

đŸ‘ïž Marion Balac

Son travail utilise diffĂ©rents mĂ©dias comme la vidĂ©o, la photographie, le dessin, les captures d’écran et les sites Web. Recueillant des donnĂ©es, des images et des objets, elle Ă©labore de nouvelles situations et fictions : scrollant et cliquant comme une touriste en ligne, elle parcourt ces aires de jeu dynamiques, faisant ressortir leurs incongruitĂ©s ou dĂ©tournant leur usage vers des fins poĂ©tiques ou des expĂ©riences sociales. Paysages et objets sont triĂ©s, modifiĂ©s et mis en forme pour devenir les points de dĂ©part et les lieux de son travail, dans ou hors de l’écran.

w. marionbalac.com

DÉFENSE J'OUBLIE TOUT

Dans le premier collage proposé par Marion Balac, des photomontages superposant serviettes et peignoirs sur couchers de soleil s'intÚgrent dans le quartier d'affaires parisien de la Défense sans en modifier la construction ni dénaturer la géographie du lieu. Le deuxiÚme collage est une prolongation du premier, déformé dans une logique de brouillard, de fondu, de glissement des plans jusqu'à ce que sa profondeur se brise dans l'exercice de la vue 3D.

đŸ‘ïž Julien Toulze

Julien Toulze diffuse majoritairement ses créations par le biais des réseaux virtuels en leur injectant une consistance factice. Attentif à l'imagerie des bugs digitaux mais aussi aux effets visuels consécutifs à des vacuités ophtalmologiques, le plasticien tend à reproduire ses observations.

w. julientools.tumblr.com

TROP BON, TROP KOONS

Le Trou Normand : projet de sculpture cadeau gĂ©ante devant ĂȘtre installĂ©e devant le Mont SAint-Michel en hommage aux victimes de la route. La Bretagne sera exonĂ©rĂ©e des frais de fabrication.
God's Lillipops : projet de sculpture cadeau géante pour la ville de Paris en hommage aux alpinistes. Déductions d'impÎts possible.
Cats in the Cradle : projet de sculpture gĂ©ante pour chaton mignon dans la CathĂ©drale de Saint-Étienne de Bourges.

đŸ‘ïž RaphaĂ«l Fabre

Ses travaux portent sur la construction d'une fiction permanente, qui admet elle-mĂȘme qu'elle est fausse. Les mĂ©canismes du faux et de l'artifice se retournent contre eux-mĂȘmes, exposent leurs rouages afin de rejeter et d'attirer le spectateur dans un paradoxe du dĂ©cor.

w. raphaelfabre.com

BESIDE THE GOLDEN DOOR

La Statue de la LibertĂ© fut construite pour ĂȘtre le symbole universel de l’accueil des peuples opprimĂ©s, de la tolĂ©rance et de l’égalitĂ©. Accueillant les nouveaux arrivĂ©s cherchant le rĂȘve amĂ©ricain, elle Ă©tait un cadeau de la France pour cette nouvelle nation pleine de promesses. ConsidĂ©rant les circonstances actuelles, dans une annĂ©e oĂč le gouvernement de Donald Trump a montrĂ© tant de fois sa fermeture et sa violence envers l’étranger, ce travail propose de faire disparaĂźtre virtuellement ce symbole devenu aujourd’hui vide de sens. Peu aprĂšs la crise ICE (Immigration and Customs Enforcement) qui a causĂ© l’enfermement et la sĂ©paration de nombreux enfants trĂšs jeunes de leurs familles Ă  la bordure mexicaine, environ 2000 photos panoramiques du monument sans la statue sont ajoutĂ©es sur Google Street View.À travers un faux profil sous le nom d’Auguste Bartholdi, sculpteur de l’Ɠuvre originale, le but est d’inonder l’emplacement Street View afin de maximiser les chances qu’un autre utilisateur tombe dessus. Ainsi, au lieu de voir la cĂ©lĂšbre statue, un certain nombre de gens peuvent ĂȘtre surpris par des vues du monument absent, transformĂ© en mausolĂ©e silencieux, un fort n’accueillant plus personne.

đŸ‘ïž Arzhel Prioul

Passant des murs de sa chambre aux murs de sa ville, il ne cesse d'Ă©crire des mots, des phrases ou coller des images. S'Ă©tant formĂ© lui-mĂȘme aux diffĂ©rentes techniques de peinture, de la vidĂ©o et de la sĂ©rigraphie, il rĂ©alise des oeuvres dans des friches et lieux abandonnĂ©s.

w. mardinoir.blogspot.com

ICI LA ZAD

Ici prĂ©cĂ©demment : la cabane Bison FutĂ©, dans une prise de vue datant de 2009 sur la route dĂ©partementale D281, la cĂ©lĂšbre route des Chicanes a Ă©tĂ© dĂ©blayĂ©e par les zadistes eux-mĂȘmes aprĂšs l'abandon officiel du projet d'aĂ©roport en janvier.
Ici c'est non :se trouve devant la Vache Rit, lieu collectif d'organisation pour la lutte contre l'aéroport. On y voit le célÚbre logo de l'avion et la formule "aéroport NON !" Ce symbole a dépassé les limites de la ZAD au fil des années et des mobilisations locales, régionales et nationales !
Ici non marchĂ© : est un carrefour de la ZAD oĂč chaque vendredi les habitants Ă©changent ou vendent, Ă  prix libre, ce qu'ils ont produit.
Ici préalablement : est une référence aux diverses barricades réguliÚrement montées pour entraver l'avancée des gendarmes et les engins de démolition depuis 2012, et actuellement pendant cette deuxiÚme phase d'expulsion. Là le panneau est placé sur la D42, route contournant la zone au sud est.
Ici bienvenu‱e‱s : utilise l'Ă©criture inclusive chĂšre aux militants de la zone. elle lĂ©gende une cabane sur la D281 qui s'apparente Ă  une sorte de point relai. On peut lire le mot "Ă©picerie" sur une pancarte.
Ici opération César : est une référence à la phase de démolition survenue à l'automne 2012. C'est typiquement le genre de formule que l'on pourrait donner à un programme immobilier...
Ici auparavant : sur La Paz semble ne plus exister, je ne la retrouve pas mentionnée sur les cartes actuelles
 Je n'ai pas de certitudes à son sujet.

đŸ‘ïž Mathieu Tremblin

Mathieu Tremblin s’inspire des pratiques et expressions anonymes, autonomes et spontanĂ©es dans l’espace urbain et met en Ɠuvre des processus ou des actions simples et ludiques pour questionner les systĂšmes de lĂ©gislation, de reprĂ©sentation et de symbolisation de la ville. Il privilĂ©gie l’intervention non-commissionnĂ©e dans l’espace urbain, la marche et la visite, la crĂ©ation d’outils, le dĂ©tournement d’objets, et recourt Ă  des rĂ©cits, Ă©ditions, installations, photographies, et vidĂ©os pour documenter ou rĂ©investir ses expĂ©rimentations.

w. mathieutremblin.com

RESTORATION (TAG CLOUDS)

Restoration (Tag Clouds) consiste Ă  insĂ©rer sur Google Street View les hall of fame de tags documentĂ©s en prĂ©lude de l'intervention Tag Clouds Ă  leur emplacement initial dans la ville : introduire dans l'espace en ligne les tags originels prĂ©sents dans l'espace urbain, lĂ  oĂč justement l'intervention proposait une contamination de l'espace rĂ©el par un nuage de mots-clĂ©s, principe de navigation hypertexte propre aux usages du numĂ©rique.

Rue Jules Ferry, Arles
Rue Montesquieu, Lyon
Gontardstraße/Karl-Liebknecht-straße, Berlin
Rue de Gaillon, Rennes

đŸ‘ïž Seitoung

w. seitoung.fr

NOUVELLES RÉALITÉS

Lien du projet